Affaire Wesphael - La chambre des mises confirme le maintien en détention de Bernard Wesphael

27/05/14 à 19:25 - Mise à jour à 19:25

Source: Le Vif

(Belga) Le mandat d'arrêt contre Bernard Wesphael, qui est suspecté d'avoir assassiné son épouse Véronique Pirotton, a été confirmé mardi par la chambre des mises en accusation de Gand. Elle confirme ainsi la décision de la chambre du conseil de Bruges.

Affaire Wesphael - La chambre des mises confirme le maintien en détention de Bernard Wesphael

Bernard Wesphael et sa femme séjournaient dans un hôtel à Ostende le 31 octobre 2013 lorsque, selon l'inculpé, ils se sont disputés et en sont brièvement venus aux mains. Le député wallon se serait ensuite couché et aurait trouvé à son réveil sa femme morte dans la salle de bains. Il s'agit d'après lui d'un suicide, une thèse qui ne tient pas la route pour le parquet. La chambre du conseil de Bruges a prolongé il y a deux semaines le mandat d'arrêt de Bernard Wesphael, mais la défense avait fait appel de cette décision. Wesphael, ex-président du Mouvement de Gauche, n'a pas pu se présenter aux élections de dimanche dernier. Ses avocats Tom Bauwens et Jean-Philippe Mayence avaient à nouveau demandé sa libération sous conditions, mardi devant la chambre des mises. (Belga)

Nos partenaires