Affaire Trullemans - "Je suis avant tout un scientifique, pas un homme politique"

26/06/13 à 17:51 - Mise à jour à 17:51

Source: Le Vif

(Belga) "Je suis avant tout un scientifique pas un homme politique. J'adore mon métier. Je ne compte pas me lancer dans la politique juste peut-être soutenir une liste", a indiqué mercredi Luc Trullemans, interrogé sur la possibilité de se lancer en politique. Me Mischael Modrikamen, l'avocat qui défend Luc Trullemans dans les différents volets le concernant, est président du Parti Populaire (PP). "Je ne savais même pas qu'il faisait de la politique avant de le choisir", a rappelé Luc Trullemans expliquant qu'il vivait en Suisse depuis plusieurs années.

Affaire Trullemans - "Je suis avant tout un scientifique, pas un homme politique"

Le météorologue, évincé de RTL depuis avril dernier, occupe toujours un poste à l'IRM et collabore pour le projet Solar Impulse. "J'ai deux propositions de collaboration en Belgique. Mais rien de concret...", a-t-il ajouté. Si Luc Trullemans gagne en justice face à RTL à qui il réclame 500.000 euros de dommages et intérêts, il entend affecter une partie de cette somme à une fondation. "J'aimerais affecter une partie de la somme à une fondation pour la liberté d'expression", ajoute-t-il. Luc Trullemans, l'ex-Monsieur Météo de RTL, a été licencié en avril dernier, pour faute grave après avoir publié sur sa page Facebook un message qualifié de "raciste" par la chaîne. Le météorologue, qui prétend avoir agi sous le coup de l'émotion, avait été victime d'une agression de la route avant de publier son message. Il avait rapidement retiré la publication incriminée et présenté des excuses. (Belga)

Nos partenaires