Affaire Priscilla Sergeant - Le quadragénaire inculpé pourrait être prochainement libéré

24/01/13 à 00:17 - Mise à jour à 00:17

Source: Le Vif

(Belga) Johan D.V., l'homme de 41 ans actuellement en détention dans le cadre de la mort de Priscilla Sergeant, 14 ans, pourrait prochainement être remis en liberté. La chambre des mises en accusation doit se prononcer à ce sujet dans les prochains jours. Cette même chambre a prolongé la détention du suspect de trois mois en novembre. Selon les avocats de l'homme et le parquet bruxellois, cette durée de trois mois n'est pas légale.

La discussion tourne autour de la qualification des faits reprochés à Johan D.V. Après son arrestation le 16 août 2012, il a été inculpé de meurtre. Pour ces faits, la détention préventive est prolongée à chaque fois de trois mois au lieu d'un mois. Fin novembre, la chambre des mises en accusation a décidé de modifier le chef d'inculpation en traitements inhumains. Pour ces faits, la peine maximum s'élève à 20 ans de prison et la détention préventive ne peut être prolongée que d'un mois à chaque fois. Malgré cela, la chambre des mises en accusation a prolongé la détention préventive du quadragénaire de trois mois. Les avocats du suspect ont introduit une demande de libération en janvier, demande rejetée par la chambre du conseil. Les avocats et le parquet bruxellois sont alors allés en appel de cette décision. La chambre des mises en accusation a traité ce dossier mercredi et doit rendre sa décision vendredi au plus tard. (OSA)

Nos partenaires