Affaire Pastor: deux suspects dans l'assassinat de la milliardaire monégasque identifiés

24/06/14 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

(Belga) Les auteurs présumés de l'assassinat en mai dans le sud de la France d'Hélène Pastor, riche héritière d'un empire de bâtisseurs ayant façonné Monaco, ont été identifiés et arrêtés, ont annoncé mardi les autorités françaises.

Les enquêteurs ont procédé à "l'identification des deux suspects présents sur les lieux" du crime, a assuré lors d'une conférence de presse le procureur de Marseille Brice Robin. Il s'agit d'Alhair Hamadi, 31 ans, et Samine Said Ahmed, 24 ans, des Marseillais d'origine comorienne arrêtés lundi à Marseille. Brice Robin a précisé pouvoir être "aujourd'hui assez affirmatif", en raison de trois éléments "probants": "l'étude des images" de vidéosurveillance, de Marseille à Nice, "en amont et aval des faits", la géolocalisation permise par les téléphones, et l'ADN de l'un des suspects, recensé au fichier des empreintes génétiques, retrouvée sur une bouteille de gel douche dans un hôtel de Nice où ils étaient descendus. Partis en train de Marseille vers Nice, les deux suspects se sont d'abord rendus dans un hôtel sous un faux nom, avant de se rendre séparément, en taxi, vers le lieu de l'assassinat. Ils ont ensuite pris la fuite à pied, puis en bus pour rejoindre leur hôtel, avant de prendre un même taxi pour retourner à Marseille. Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur, Mohamed Darwich, 64 ans, avaient été grièvement blessés le 6 mai devant un hôpital de Nice par un tireur embusqué. L'homme armé d'un fusil de chasse à canon scié avait fait feu à travers les vitres du véhicule avant de prendre la fuite en compagnie d'un complice. Le chauffeur avait succombé à ses blessures le 10 mai, Hélène Pastor est décédée le 21. Entendue par les enquêteurs sur son lit d'hôpital peu avant sa mort, la très discrète héritière, qui se montrait peu lors des événements publics de la Principauté, n'avait donné aucune piste sur le mobile du crime, disant ignorer tout des raisons de l'attaque. (Belga)

Nos partenaires