Affaire Monstrey: 50 diamantaires concluent un accord avec le fisc

06/12/12 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Le Vif

(Belga) Cinquante diamantaires ont conclu un accord avec l'administration fiscale à propos de l'affaire Monstrey, une des plus grosses affaires de fraude qu'a connue le secteur du diamant, rapporte jeudi De Standaard.

L'affaire tourne autour de la société de courrier international Monstrey Worldwide Services qui était en situation de quasi-monopole dans le secteur du diamant. Elle a organisé pendant des années quatre canaux de fraude dans lesquels le secteur diamantaire anversois a également été impliqué. La fraude totale dans cette affaire représenterait un montant de près de 800 millions d'euros. Les préventions retenues à l'adresse des diamantaires et des organisateurs de la fraude sont notamment le faux en écriture, l'usage de faux papiers, la fraude fiscale, le blanchiment et l'appartenance à une organisation criminelle. Une partie des sociétés concernées par la fraude a cependant reçu la possibilité de conclure un accord avec le fisc. "Les accords sont assez chers", estime-t-on dans le milieu du diamant. D'après le quotidien De Standaard, les diamantaires auraient dû payer entre 30 et 35% d'impôts et d'amendes sur les montants non déclarés. Les sociétés qui ont conclu ces accords espèrent désormais qu'elles ne devront pas comparaître devant le tribunal correctionnel. L'affaire passera devant la chambre du conseil d'Anvers le 17 janvier. (VIM)

Nos partenaires