Affaire Bettencourt - décision jeudi sur le déssaisissement des juges

18/06/13 à 19:51 - Mise à jour à 19:51

Source: Le Vif

(Belga) La justice française a mis en délibéré à jeudi matin sa décision concernant la demande de dessaisissement des trois juges qui instruisent à Bordeaux l'affaire de la milliardaire Bettencourt, faite par des personnes mises en cause dont l'ancien président Nicolas Sarkozy.

Affaire Bettencourt - décision jeudi sur le déssaisissement des juges

La Cour de cassation, la plus haute juridiction française, avait été saisie d'une requête au nom de sept inculpés après la révélation de liens privilégiés entre l'un des magistrats et une experte mandatée lors de l'instruction. Parmi eux figurent Nicolas Sarkozy, son ex-ministre Eric Woerth, l'ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, ou encore l'artiste François-Marie Banier. Nicolas Sarkozy est notamment inculpé pour "abus de faiblesse" à l'égard de la milliardaire Liliane Bettencourt, héritière des cosmétiques L'Oréal. L'ex-chef de l'État a clamé son innocence, estimant que cette inculpation était injuste. Un des volets de l'affaire Bettencourt porte sur des soupçons de financement illégal de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, qui aurait rendu plusieurs visites à Liliane Bettencourt avant l'élection, d'après des témoins, alors qu'il affirme n'avoir rencontré que son mari, une seule fois. La demande de dessaisissement des juges s'appuyait sur des éléments révélés fin mai par le quotidien Le Parisien. Ils indiquaient que Sophie Gromb, un des experts ayant rédigé l'expertise concluant à l'état de faiblesse de Liliane Bettencourt depuis septembre 2006, avait été témoin en 2007 au mariage du juge Jean-Michel Gentil, l'un des trois magistrats instructeurs. Si les juges de Bordeaux étaient dessaisis, le dossier serait transmis au procureur de la République d'une autre juridiction et de nouveaux juges d'instruction seraient désignés. Un transfert induirait un allongement des délais, qu'un juriste estimait lundi à plus d'un an. (Belga)

Nos partenaires