Aéroports - Une libéralisation de la manutention rejetée de justesse au Parlement européen

06/11/12 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Le Vif

(Belga) La commission des transports du Parlement européen a rejeté mardi par 22 voix contre 20 une proposition de libéralisation accrue de la manutention aéroportuaire.

Une majorité de députés estime que la proposition risque de mettre à mal les conditions d'emploi pour les travailleurs des aéroports, mais aussi la sécurité et la qualité du service. Le projet doit maintenant être voté en plénière, assorti d'éventuels amendement. Le commissaire aux Transports, Siim Kallas, n'a pas caché sa déception après le vote en commission. "Je considérerai toutes les options, y compris un retrait de la proposition", a-t-il tweeté. Une autre proposition établissant des limites de bruit autour des aéroports a par contre été approuvée par une majorité assez large. Les Verts ont voté contre, en jugeant que "le résultat final demeure totalement insuffisant en termes de protection des habitants". "Les députés ont même fini par approuver le droit de regard et d'annulation demandé par la Commission européenne en matière de dispositifs locaux de lutte contre le bruit. (...) Cela signifie qu'il sera dorénavant possible pour la Commission d'annuler les mesures de limitation du bruit à la source décidées par les aéroports ou par leurs autorités de tutelle dans l'intérêt des populations exposées aux nuisances des avions et notamment aux vols de nuit", a déploré l'eurodéputée belge Isabelle Durant dans un communiqué. (WAE)

Nos partenaires