Adoption du décret francophone sur les défibrillateurs cardiaques dans les clubs sportifs

24/10/12 à 17:13 - Mise à jour à 17:13

Source: Le Vif

(Belga) Le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi à l'unanimité un projet de décret visant à généraliser dans les infrastructures sportives la présence d'un défibrillateur externe automatique (DEA).

Le texte prévoit notamment que les centres sportifs locaux et intégrés, pour être reconnus et prétendre à des subventions, devront disposer d'un DEA de catégorie 1 au 31 décembre 2013. Les cercles sportifs, pour être éligibles aux subventions, devront mener leurs activités dans une installation équipée d'un DEA. Des formations sont prévues, et une opération de distribution de 300 DEA gratuits sera renouvelée via la Région wallonne, où un décret en gestation conditionnera l'octroi de subventions d'infrastructures sportives à la présence d'un tel appareil. Ces derniers mois, plusieurs accidents ayant pour cause des malaises cardiaques de sportifs en pleine activité sportive se sont multipliés, en Belgique et à l'étranger, aboutissant pour certains à des décès de jeunes sportifs. Les clubs sportifs francophones, quant à eux, n'avaient que faiblement répondu à l'opportunité, offerte depuis un décret de janvier 2011, de bénéficier d'un subventionnement de DEA à hauteur de 75%. (PVO)

Nos partenaires