ACW - Peeters dénonce une tentative de déstabilisation de la société civile

25/02/13 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V) a dénoncé lundi une tentative de déstabilisation de la société civile et de ses milliers de bénévoles, en réaction au débat sur le bénéfice que tire le mouvement ouvrier-chrétien flamand (ACW) du système des intérêts notionnels.

ACW - Peeters dénonce une tentative de déstabilisation de la société civile

"Ceux qui tentent de déstabiliser la société civile n'ont pas suffisamment conscience de l'importance de ses milliers de bénévoles", a affirmé le leader CD&V, interrogé en marge d'une conférence de presse. Le quotidien De Morgen a relevé lundi que l'ACW pourrait bénéficier d'une hausse spectaculaire (de 388.000 euros à plus de 2,3 millions) de l'avantage fiscal tiré du système des intérêts notionnels, grâce aux millions d'euros reçus pour les parts bénéficiaires de Belfius. Et ce alors que le syndicat chrétien (ACV-CSC), pourtant membre de l'ACW, est opposé à ce système. "La semaine dernière, le débat portait sur de la fraude et des faux en écriture", a rappelé M. Peeters, évoquant les attaques de la N-VA contre l'ACW. "Il s'est depuis déplacé sur la question de l'opportunité, pour des organisations issues du secteur marchand ou non, de recourir à certaines mesures fiscales", a-t-il analysé. Kris Peeters s'est posé en défenseur des bénévoles, tant de l'ACW que d'autres organisations. Selon lui, "nous en aurons plus que jamais besoin à l'avenir, par exemple en tant qu'aidants proches", ces membres de la famille ou amis qui offrent à une personne aux capacités réduites des soins et de l'aide sans être rémunérés. (KVH)

Nos partenaires