ACW - Charles Michel court derrière la N-VA, dénonce le MOC

26/02/13 à 16:14 - Mise à jour à 16:14

Source: Le Vif

(Belga) Le Mouvement ouvrier chrétien (MOC) a invité mardi le président du MR, Charles Michel, à vérifier ses informations avant de prendre pour argent comptant "les accusations délirantes de la N-VA".

ACW - Charles Michel court derrière la N-VA, dénonce le MOC

Selon certains articles de presse parus lundi, l'ACW, équivalent flamand du MOC, a considérablement réduit le montant de ses impôts en recourant aux intérêts notionnels. Or, l'abus de ceux-ci par les grandes entreprises est vivement dénoncé par le syndicat chrétien, l'une des organisations qui se trouvent sous la coupole de l'ACW-MOC. Réagissant à cette information, M. Michel a exhorté les syndicats à faire la clarté rapidement sur la façon dont ils sont financés. Si ce n'était pas le cas, le MR demandera la création d'une commission d'enquête parlementaire, a-t-il averti. "Et voilà que Charles Michel se met à courir derrière la N-VA! " s'est exclamé le MOC. Le Mouvement a démenti l'existence de tout montage juridique ou financier complexe pour dissimuler ses avoirs et éviter l'impôt. "L'ACW comme le MOC ont simplement, et depuis toujours, veillé à utiliser de la façon la plus efficace possible, et dans le respect strict de la légalité, les moyens mis à leur disposition pour développer leurs missions sociales. Et ils ont systématiquement vérifié auprès des autorités publiques et de personnes dûment habilitées que chaque acte posé était conforme à leurs obligations fiscales", a souligné le MOC dans un communiqué. Le MOC a aussi rappelé sa position sur la technique des intérêts notionnels: il demande que le système soit cadré et limité, et non abandonné. Entre-temps, l'ACW a annoncé qu'il renonçait à recourir au système des intérêts notionnels. (NBA)

Nos partenaires