Actions de parents d'enfants victimes d'accidents de la route à Namur

21/10/13 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Le Vif

(Belga) Une petite trentaine de proches et de parents d'enfants victimes d'accidents de la route ont mené lundi matin une action devant le Palais de Justice de Namur après l'annonce du jugement de Nicolas C., 41 ans, condamné quelques minutes plus tôt à quatre ans de prison avec sursis de cinq ans au tribunal correctionnel de Namur pour avoir mortellement fauché, alors qu'il avait bu, Rémy Vielvoye (32 ans) le 23 septembre 2007 sur la N29 près de Gembloux. Aucun incident n'a été à déplorer pendant cette action.

Actions de parents d'enfants victimes d'accidents de la route à Namur

Les proches et parents des victimes dénonçaient notamment les peines qu'ils considèrent trop légères pour ce type de faits et la lenteur de la justice. Ils en veulent notamment à la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom. "Plus de six ans de lutte pour arriver à un tel jugement à cause de la lenteur de la justice. Pas de peine ferme ni de retrait de permis, c'est scandaleux", a dénoncé Jean-Luc, le père de Rémy. Les proches scandaient leur dégoût vis-à-vis de la justice et portaient des calicots affichant notamment "Chauffard = briseur de vie" ou encore "Justice, réveille toi!". Martine, la maman de David Collin, tué par un chauffard qui a pris la fuite il y a deux ans et trois mois et qui n'a jamais été retrouvé, était également présente, de même que la famille d'Andy, un jeune homme mortellement fauché avec un ami (Adrien) par un médecin ivre en 2006 à Temploux. (Belga)

Nos partenaires