Actions De Lijn Anvers: Les syndicats nuancent l'impact

28/11/12 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

(Belga) Les syndicats de De Lijn ont tenu mercredi à nuancer l'impact des perturbations liées au fait que plusieurs chauffeurs n'ont pas pris leur service dans la province d'Anvers.

Les chauffeurs protestent contre les changements dans le service en raison d'économies chez De Lijn. D'après De Lijn, un tiers des bus et des trams ne circulent pas en province d'Anvers. Les syndicats ont tenu à nuancer l'impact. "Au niveau de la province, 80 pc des chauffeurs roulent", explique Freddy De Wilder de la CSC Services Publics. "Ce nombre est plus bas à Anvers, où les problèmes sont les plus importants." D'après le syndicaliste, ces actions ne constituent pas une grève. Pour Freddy De Wilder, les chauffeurs veulent mener une action moderne, qui prête attention aux voyageurs. "Nous avons négocié intensivement depuis trois mois avec De Lijn pour procéder à des améliorations. Nous avons réalisé une enquête, ainsi qu'une pétition. Nous avons explicitement opté pour une action alternative." Els Madereel de la CGSLB se rallie à son collègue. "Les chauffeurs étaient déterminés à limiter autant que possible les perturbations. Nous voulons à nouveau que des investissements soient réalisés dans le transport public, précisément pour aider le voyageur." (VIM)

Nos partenaires