Actions contre l'exclusion des chômeurs - Quelque 15.000 personnes rassemblées dans seize villes de Belgique, selon Thierry Bodson

10/03/14 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 15.000 personnes se sont rassemblées lundi dans seize villes de Belgique dans le cadre des actions de la FGTB contre l'exclusion des chômeurs, a indiqué lundi midi Thierry Bodson, secrétaire général de la FGTB wallonne, devant l'ONEM de Jambes (Namur) où manifestaient environ 400 personnes. Les manifestants ont lancé des dizaines d'oeufs, de tomates et d'oranges sur la façade de l'ONEM, qu'ils ont également taguée.

"Jamais une Région n'a réussi son déploiement socio-économique en appauvrissant et en affamant sa population. Cette mesure va engendrer des drames sociaux incroyables. Désormais, les chômeurs seront des travailleurs sans emploi systématiquement pauvres, étant donné qu'on leur aura retiré le chômage qui leur offrait un minimum de dignité", a déclaré Thierry Bodson. Le secrétaire régional, Guy Fays, a dénoncé cette "mesure bête et méchante qui exclura 50.000 personnes du chômage, dont 30.000 en Wallonie et qui est censée rapporter 300 millions d'euros au gouvernement fédéral, en reportant la charge sur les communes et CPAS". Thierry Bodson a assuré que la FGTB ferait "pression sur les partis politiques qui ont participé à cette mesure, et plus particulièrement ceux qui en sont parents, les libéraux". Plusieurs élus namurois Ecolo et PS se trouvaient parmi les manifestants, ainsi que le collège échevinal d'Andenne et le bourgmestre Claude Eerdekens qui a fermé les services communaux pour permettre aux fonctionnaires qui le souhaitaient de manifester. (Belga)

Nos partenaires