Action nationale des étudiants - Plus de 450 étudiants ont manifesté à Bruxelles pour le refinancement de l'enseignement

02/04/14 à 16:59 - Mise à jour à 16:59

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 450 étudiants, selon une estimation de la police, ont manifesté mercredi de 12h30 à 16h00 entre le campus du Solbosch de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) et la place Flagey, à Ixelles. Les étudiants réclament, à l'approche des élections du 25 mai prochain, le refinancement public prioritaire de l'enseignement supérieur. D'autres manifestations ont été organisées simultanément dans le pays à Gand, Liège, Namur et Louvain-la-Neuve.

Après des discours sur le campus du Solbosch, les étudiants de l'ULB ont été rejoints sur leur parcours par d'autres jeunes issus de diverses universités et écoles supérieures. Un slogan dominait : "Le refinancement, maintenant !" Des professeurs et des membres de la direction de l'ULB ont également marché aux côtés des étudiants. Parmi eux, Alain Delchambre, le président du conseil d'administration de l'ULB, a bon espoir d'en finir avec le système de l'enveloppe fermée, étant donné le nombre de candidats qui revendiquent dans leur programme le refinancement de l'enseignement supérieur. "Cela fait 10 ans que l'enseignement est sous-financé. On atteint une limite. Cela se traduit notamment au niveau des infrastructures", explique-t-il. "Le sous-financement a un impact quotidien sur les étudiants", indique également Corinne Martin, présidente de la FEF. "Il pleut dans des auditoires. Des étudiants doivent s'asseoir par terre faute de places. Il manque des professeurs et des assistants..." A l'arrivée du cortège à la place Flagey à 15h30, Corinne Martin a indiqué que la pétition pour le refinancement avait récolté plus de 7.000 signatures en trois semaines. (Belga)

Nos partenaires