Action devant le tribunal civil de Bruxelles contre la Fondation Prince Laurent

23/04/14 à 17:53 - Mise à jour à 17:53

Source: Le Vif

(Belga) Jean-Jacques Van de Berg, l'administrateur délégué de la Fondation Prince Laurent, s'est dit mercredi "étonné" de l'action en justice intentée contre la fondation et lui-même par deux anciens administrateurs. L'action vise la révocation de Jean-Jacques Van de Berg pour "négligences manifestes" et a été annoncée par l'avocat Emmanuel De Wagter, au nom de ses clients Marie-Hélène Simon et Harald Berge. L'affaire sera introduite au tribunal civil de Bruxelles le 6 mai prochain.

"Tout ce que je peux dire actuellement, c'est que mon mandat a été renouvelé pour cinq ans en février 2013 à l'unanimité par le conseil d'administration, dont faisaient alors encore partie ces deux anciens administrateurs", précise Jean-Jacques Van de Berg. Selon les plaignants, deux anciens administrateurs bénévoles de la fondation dont les mandats n'avaient pas été renouvelés par le conseil d'administration en janvier dernier, plusieurs dysfonctionnements empêchent la bonne gestion de cette institution. Ils pointent également du doigt une attitude menaçante de l'administrateur délégué qui, selon eux, n'a pas informé le conseil des dysfonctionnements dont ils l'avaient informé. La Fondation Prince Laurent offre des soins vétérinaires aux animaux de compagnie de personnes précarisées. (Belga)

Nos partenaires