Action de la CNE à La Louvière pour l'ajustement du barème des aides-soignantes

21/10/13 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Le Vif

(Belga) La CNE a mené une action lundi matin en face de l'hôpital de Tivoli à La Louvière, après le blocage de la convention sectorielle par la fédération patronale Santhea quant à l'ajustement des barèmes des aides-soignantes. Pour la CNE, les "aides-soignantes sont prises en otage par la fédération patronale Santhea".

Action de la CNE à La Louvière pour l'ajustement du barème des aides-soignantes

La CNE ne comprend pas les raisons du refus de Santhea de signer la convention sectorielle dont l'objectif est d'aligner les salaires des aides-soignantes sur le barème 1.35 alors que certaines d'entre elles sont encore au barème 1.22 et 1.26. "L'ensemble des fédérations patronales avaient marqué leur accord, mais par solidarité avec Santhea, elles ont décidé de ne pas signer la convention", a indiqué Eric Caudron de la CNE. "Des négociations ont toutefois lieu au cas par cas dans les hôpitaux et les barèmes sont réajustés sur fonds propres, comme c'est le cas pour 6 aides-soignantes à Tivoli. Le gouvernement fédéral a pourtant débloqué 14 millions d'euros pour ce dossier, une somme qui est actuellement gelée", a-t-il poursuivi. Les syndicats craignent que ce montant soit utilisé à d'autres fins. L'action de la CNE s'est terminée vers 09h00. "Nous voulions rencontrer le président du CA du Tivoli et directeur général de Santhea, Yves Smeets, mais il était absent", a conclu Eric Caudron. "Impossible donc d'en savoir plus sur les motivations de Santhea". (Belga)

Nos partenaires