Action CSC auprès des coiffeurs: "30% des travailleurs souffrent de problèmes de dos"

28/03/14 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Le Vif

(Belga) La CSC a mené vendredi une action de sensibilisation dans plus de 500 salons de coiffure dans les principales villes du pays. Le syndicat dénonce notamment le fait que 40% des coiffeuses et des coiffeurs souffrent de douleurs au niveau des membres supérieurs, de la nuque et du dos. "Ce chiffre doit diminuer d'urgence. Les coiffeurs doivent prendre plusieurs pauses par jour et disposer des instruments nécessaires pour diminuer la pression exercée sur leur dos. La majorité des professionnels du secteur l'ignore encore", explique le secrétaire national de la CSC bâtiment-industrie & énergie, François Laurent.

Action CSC auprès des coiffeurs: "30% des travailleurs souffrent de problèmes de dos"

Les équipes régionales de la CSC ont rencontré plus de 3.000 coiffeurs et coiffeuses afin de les informer sur les risques qu'ils encourent au travail. Les travailleurs du secteur souffrent de maladies de la peau en lien avec l'utilisation de produits chimiques ainsi que de troubles musculo-squelettiques dus à leurs conditions de travail. "En Belgique, il existe une législation sur la sécurité et la santé des coiffeurs. Elle prévoit la possibilité d'adapter le poste de travail et les outils des travailleurs", explique M. Laurent. Le représentant syndical estime néanmoins qu'une action sur le terrain est nécessaire. "Le secteur est essentiellement composé de petites et de moyennes entreprises, sans délégation syndicale. Beaucoup de travailleurs ignorent donc toutes les possibilités mises à leur disposition dans le but d'améliorer leurs conditions de travail", souligne M. Laurent. La CSC recommande aux coiffeurs de prendre au moins trois pauses par jour et d'alterner les tâches pour atténuer les tensions musculaires. "Il est également primordial d'utiliser du matériel adéquat comme une chaise mobile ou encore une table roulante", conclut François Laurent. (Belga)

Nos partenaires