Action camionneurs : "Point de belles paroles, mais des actes! "

24/09/12 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Le Vif

(Belga) "Point de belles paroles, mais des actes! ", voilà ce que demande Kurt Marysse, le responsable sectoriel national de la CGSLB-Transport, à l'occasion de la manifestation organisée à Bruxelles pour dénoncer le dumping social dans le transport européen. "Les politiciens belges et européens doivent s'activer pour lutter contre une politique trop laxiste dont sont victimes les chauffeurs belges et occidentaux", estime-t-il.

Action camionneurs : "Point de belles paroles, mais des actes! "

Le syndicat libéral souhaite éviter que de nouveaux drames sociaux aient lieu, prenant en exemple le cas d'une société belge qui employait plus de 100 chauffeurs belges il y a 15 ans et qui n'en emploie plus qu'une vingtaine actuellement. Kurt Marysse plaide ainsi pour l'instauration d'un salaire minimum européen et une meilleure application de la législation déjà existante en la matière. "Cette manifestation, qui montre que nous pouvons mobiliser nos chauffeurs quand nous le souhaitons, n'est qu'un début", ajoute-t-il. "Nous sommes prêts à mener d'autres actions si nous ne sommes pas entendus." Kurt Marysse a tenu également à dénoncer l'attitude des fédérations patronales. "Il est tout de même bizarre que la Febetra (Fédération royale belge des transporteurs) fasse paraître dans un magazine adressé à ses membres une annonce incitant les entreprises à aller s'installer dans les pays de l'Est. L'UPTR (Union professionnelle du transport et de la logistique) a, quant à elle, fourni à ses membres des avocats qui ont fait pression sur les chauffeurs pour les empêcher d'aller manifester avec leurs camions." (VIM)

Nos partenaires