Action à la Commission communautaire flamande contre la suppression de postes

18/10/13 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

(Belga) Les trois syndicats et des membres du personnel de la "Vlaamse Gemeenschapscommissie" (VGC), commission communautaire flamande, ont mené vendredi une action symbolique, à l'occasion de la séance de rentrée de l'assemblée de cette institution mono-communautaire de Bruxelles. Ils protestent ainsi contre la suppression de 55,25 équivalents temps plein que le collège veut obtenir.

Par cette action, les syndicats et le personnel espèrent que le collège de la VGC trouvera d'autres solutions. Ils se sont vu opposer un refus à leur dernière proposition du maintien de 55,25 équivalents temps plein en échange de concessions en matière de budget pour les possibilités de carrières, de primes de fin d'année et de chèques-repas. Les membres du collège ont été accueillis sous les huées à l'ouverture de la séance de rentrée. L'action a particulièrement irrité le secrétaire d'Etat Bruno De Lille (Groen), en charge de la Fonction publique au sein de la VGC. "Ce n'est pas agréable pour nous de prendre une telle décision", a-t-il réagi. "Nous ne pouvions faire autrement. L'an dernier, nous avons dû réaliser des économies sur le fonctionnement et la politique, maintenant c'est sur le personnel. Nous devons faire en sorte que la VGC reste saine sur le plan financier", a expliqué le secrétaire d'Etat. Bruno De Lille a souligné qu'il ne s'agissait pas de licenciements secs mais de départs naturels, ce qui n'a pas convaincu les syndicats. (Belga)

Nos partenaires