Acier: comme Marcourt Antoine regrette l'inertie de l'Europe dans ce secteur

01/10/12 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon du Budget et de l'Emploi, André Antoine (cdH), a regretté lundi le peu d'initiative européenne à l'égard de l'industrie. La semaine passée, alors que la fermeture de la phase à chaud de la sidérurgie liégeoise occupait le devant de la scène, le ministre de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS) avait fait de même en dénonçant 8 ans d'immobilisme de la Commission européenne.

Acier: comme Marcourt Antoine regrette l'inertie de l'Europe dans ce secteur

"Je regrette qu'il n'y ait pas eu de sommet européen de l'acier. S'il n'y a pas de réaction organisée ou discutée de l'Europe, il y aura des réactions nationales, pour ne pas dire nationalistes", a-t-il expliqué en réponse à des questions de Jean-Luc Crucke (MR) et Christian Noiret (Ecolo) à propos d'une intervention du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation. M. Antoine en a appelé au président du Conseil européen, de la même famille politique européenne que lui. "J'aurais aimé qu'Herman Van Rompuy fasse un tweet sur un sommet européen de l'acier". M. Van Rompuy a exhorté lundi, via une intervention déposée sur le réseau Twitter, les dirigeants européens à ne pas perdre "le sens de l'urgence" pour régler la crise dans la zone euro. (MUA)

Nos partenaires