Accueil mitigé des nouveaux projets de loi sur l'asile par le CIRE

04/02/13 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Le Vif

(Belga) La Commission de l'Intérieur de la Chambre examinera mardi deux nouveaux projets de loi sur l'asile. L'asbl le CIRE (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Etrangers) juge certaines mesures prévues positives mais craint malgré tout une baisse de la qualité du système d'asile belge.

Les projets de loi visent à améliorer la procédure d'asile, notamment en décourageant les demandes multiples. "Parler systématiquement d'abus de la procédure d'asile lorsqu'il est question de demandes multiples est erroné", souligne le CIRE. Ce dernier se dit aussi préoccupé par le maintien de la mesure qui prévoit de supprimer l'accueil aux demandeurs d'asile qui introduisent une nouvelle demande. "Il est absurde de faire sortir un demandeur d'asile de l'endroit où il est accueilli, pour lui redonner une place d'accueil quelques jours plus tard", réagit-il. "Le droit d'asile et le droit à l'accueil sont indissociables", ajoute-t-il. L'asbl se réjouit par contre qu'avec les nouvelles dispositions légales, les demandes d'asile multiples seront exclusivement examinées par le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA), "une instance indépendante, centrale et qui dispose de l'expertise nécessaire". "Il y aura donc - en principe - un gain de temps et une amélioration de l'efficacité de la procédure d'asile", estime le CIRE. L'Office des Etrangers continuera toutefois à auditionner le demandeur et à récolter les nouveaux éléments et non le CGRA. "Espérons que le CGRA, en cas de doute, prendra la nouvelle demande en considération facilement afin de procéder lui-même à une audition et à un examen circonstancié des nouveaux éléments", conclut le CIRE. (FCH)

Nos partenaires