Accord sur la modernisation des Finances

20/01/14 à 19:52 - Mise à jour à 19:52

Source: Le Vif

(Belga) La direction du SPF Finances et les syndicats sont arrivés à un accord sur un plan social accompagnant la modernisation des services. Cela signifie que le feu vert est donné pour l'ensemble de la modernisation, estime le ministre des Finances Koen Geens. Le nombre de bureaux locaux sera fortement revu à la baisse, ce qui obligera de nombreuses personnes à changer de lieu de travail.

Accord sur la modernisation des Finances

Un accord est intervenu vendredi sur un plan social d'accompagnement, indique le ministre. Selon lui, chaque travailleur aura le choix concernant son nouveau lieu de travail et sa future fonction. Certaines "règles d'ancienneté et d'exigence de la fonction" vaudront cependant, précise-t-il encore. Les personnes qui exercent déjà une fonction déterminée à un endroit déterminé auront la préséance. Sur les 650 implantations locales, seules 182 subsisteront, dans 115 communes. Cela devrait permettre de faire face aux économies de personnel sans toucher au service proposé. Le télétravail et les horaires flexibles seront également mis en oeuvre. "Au moyen de Tax-on-web et d'un nombre croissant de déclarations préremplies, l'obligation de déclaration est significativement simplifiée, et le contact direct avec les bureaux est moins souvent nécessaire", commente Koen Geens. Il promet que le fisc continuera à organiser des séances dans les communes, les maisons de repos et les centres commerciaux. "L'aboutissement des négociations syndicales signifie le feu vert pour la modernisation des Finances", se réjouit le ministre. "Je suis pour un SPF Finances qui va évoluer en une organisation plus centralisée et orientée vers les groupes-cibles, qui vise un haut niveau d'efficacité et de prestation de services." Les syndicats sont à plusieurs reprises descendus dans la rue pour protester contre ces réformes. Ils ont pu exprimer leurs inquiétudes la semaine dernière à la Chambre. (Belga)

Nos partenaires