Accord pour un recentrage des missions de Child Focus

13/05/14 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Le Vif

(Belga) La ministre francophone de l'Aide à la jeunesse Evelyne Huytebroeck et la Fondation Child Focus ont conclu un accord qui recentre les missions de cette dernière vis-à-vis du secteur de l'aide à la jeunesse, conséquence d'un différend qui avait éclaté au grand jour à la mi-2012.

Accord pour un recentrage des missions de Child Focus

"Le protocole met fin aux difficultés de dialogue et installe un climat de confiance au meilleur bénéfice des enfants concernés", ont assuré mardi la ministre Ecolo et la Fondation dans un communiqué commun. Point névralgique de l'accord: "en conformité à la réglementation en la matière, les services de l'aide à la jeunesse et de l'enfance sont seuls compétents en matière de lutte contre la maltraitance, en ce compris les abus sexuels", reconnaissent les deux parties. En avril 2012, Mme Huytebroeck avait vivement critiqué le centre pour enfants disparus et sexuellement exploités, après une campagne publicitaire "Stop Child Porno" qui avait utilisé l'image de Rocco Siffredi et PussyKat, deux vedettes du cinéma pornographique. Elle avait pointé du doigt le flou sur le contour des missions de Child Focus, qui sont passées des enfants disparus aux situations d'abus sexuels. Dans le protocole conclu, Child Focus s'engage désormais à renvoyer, après accord de la personne qui a pris contact avec Child Focus, toutes les situations relevant de la maltraitance vers les services de SOS Enfants et ensuite éventuellement les Services d'Aide à la Jeunesse (SAJ). Pour les situations d'enfants disparus ou sexuellement exploités, les intervenants de la Fédération Wallonie-Bruxelles en informent aussi Child Focus, selon l'accord, qui prévoit en outre la création d'un comité de représentants de l'ensemble des acteurs concernés. (Belga)

Nos partenaires