Accord pour doubler l'aide aux pays pauvres en faveur de la biodiversité

20/10/12 à 01:01 - Mise à jour à 01:01

Source: Le Vif

(Belga) Un accord international visant à doubler l'aide financière aux pays en développement d'ici 2015 pour préserver la biodiversité, a été adopté dans la nuit de vendredi à samedi par plus de 180 pays au terme de deux semaines d'âpres négociations à Hyderabad (Inde).

Accord pour doubler l'aide aux pays pauvres en faveur de la biodiversité

Ces aides visent à permettre d'atteindre une série d'objectifs internationaux pour 2020, comme le développement des zones protégées sur terre et en mer, la lutte contre la surpêche ou la restauration d'au moins 15% des écosystèmes dégradés. Le document a été adopté peu après 02H00 du matin en Inde, sous les applaudissements des délégués réunis dans le centre de conférences de Hyderabad. Dans ce texte, les gouvernements soulignent que "l'absence de ressources financières suffisantes continue de constituer l'un des principaux obstacles" dans la mise en oeuvre de ces objectifs internationaux adoptés en 2010 à Nagoya, au Japon. Les Etats se fixent pour objectif de "doubler l'ensemble des flux financiers internationaux relatifs à la biodiversité" vers les pays en développement d'ici 2015 et de les maintenir "au moins à ce niveau jusqu'à 2020". Ce doublement sera calculé par rapport à la moyenne annuelle des financements en faveur de la nature vers les pays en développement sur la période 2006-2010, selon ce document, qui ne comporte toutefois aucun chiffre. En contrepartie, les pays en développement devront fournir des garanties sur l'utilisation des fonds et mettre eux-mêmes en oeuvre des stratégies nationales et des moyens pour préserver la biodiversité. (NOAH SEELAM)

Nos partenaires