Accident Sierre: le texte de Stämpfli n'a pas discriminé les Belges

24/10/12 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Le Vif

(Belga) Le texte de la politologue suisse Regula Stämpfli, incriminant la Belgique à la suite de l'accident de car à Sierre, n'a pas discriminé l'Etat ou le peuple belges, a statué mercredi le Conseil suisse de la presse. La critique ne s'adressait pas aux Belges dans leur ensemble et les auteurs peuvent s'exprimer de façon excessive et polémique, selon le Conseil.

Accident Sierre: le texte de Stämpfli n'a pas discriminé les Belges

Le site internet "news.ch" avait publié une "Tribune libre" polémique de la politologue Regula Stämpfli, peu après l'accident de Sierre, intitulé "Belgisation: pourquoi des accidents sont également politiques". Dans son texte, l'auteur expliquait que ce n'était pas un hasard s'il s'agissait d'un car belge, établissant notamment un lien avec l'affaire Dutroux. Cet article avait déclenché une vague de protestations et des plaintes auprès du Conseil suisse de la presse. Selon les plaignants, la politologue avait fait un lien discriminatoire entre l'accident de car et l'Etat ainsi que le peuple belges, en se fondant sur des contre-vérités. Mais selon le Conseil suisse de la presse, l'auteur n'a pas discriminé l'Etat et le peuple belges. Dans sa prise de position, le Conseil rappelle que les rédactions ne doivent intervenir sur des textes que s'ils contiennent des violations manifestes des normes déontologiques. Il n'y a donc pas eu discrimination, la critique de l'auteur ne visant pas les Belges dans leur ensemble, mais l'Etat belge, les responsables de l'administration et la justice, ainsi que le monde politique, précise encore le Conseil suisse de la presse. L'accident d'autocar survenu le 13 mars à Sierre, dans le canton du Valais, avait fait 28 victimes parmi lesquelles 22 écoliers. (VIM)

Nos partenaires