Accident Michael Schumacher - Le casque de ski réduit le risque de fracture crânienne de 60%

30/12/13 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Le Vif

(Belga) Touring, qui possède un service d'assistance de voyage, conseille aux skieurs de porter un casque de ski sur les pistes enneigées, dans un communiqué lundi. En effet, en cas de chute, celui-ci diminue le risque de fracture crânienne de 60%. Pour rappel, l'ancien champion de Formule 1, Michael Schumacher, est actuellement dans un état critique après une chute à ski dimanche, mais serait probablement déjà décédé s'il n'avait pas porté de casque.

Touring ne peut obliger les skieurs à porter un casque, mais le recommande vivement. "Pour le moment, le casque de ski est obligatoire en Italie pour les enfants jusque 14 ans et en Autriche, Croatie et Slovénie pour les jeunes jusque 15 ans", indique Touring. "Un impact lors d'une chute, ou d'une collision avec un autre skieur à 30 km/h équivaut à une chute de 3,5 mètres", précise encore la compagnie d'assistance voyage. "Et à 50 km/h, cet impact équivaut à une chute de 10 mètres." En outre, Touring conseille également de changer de casque tous les cinq ans, ou après un accident. "On note une augmentation du port du casque sur les pistes depuis quelques années. Les gens ont pris conscience que c'était mieux d'en porter un. C'est un peu la même chose qu'il y a dix ans avec le vélo", explique Jean-Marc Simon, directeur général du Syndicat national des moniteurs du ski français. "S'il n'est pas obligatoire, le port du casque est vivement recommandé. Il fait d'ailleurs partie de l'équipement de base maintenant. Les gens se sentent nus s'ils ne le portent pas. D'ailleurs, les moniteurs de ski commencent aussi à en porter." (Belga)

Nos partenaires