Accident ferroviaire de Wetteren - Le gouverneur veut le remboursement des riverains pour leurs analyses de sang ou d'urine

30/07/13 à 20:05 - Mise à jour à 20:05

Source: Le Vif

(Belga) La province de Flandre orientale a demandé aux Services Publics Fédéraux de la Santé publique et de l'Intérieur de déterminer s'ils peuvent rembourser les habitants de Wetteren qui après la catastrophe ferroviaire ont subi des prises de sang et des analyses d'urine, a indiqué le gouverneur Jan Briers.

Plusieurs journaux rapportaient mardi que 1.700 habitants ont reçu une facture portant sur des soins médicaux reçus. Il s'agit de personnes qui, peu de temps après la catastrophe, ont fourni un échantillon de sang ou d'urine, après une recommandation du Comité de coordination. Il leur aurait été signalé qu'un accord avait été établi avec les médecins généralistes et qu'aucune discussion n'aurait lieu quant au remboursement de ces analyses. "Nous avons effectivement dit au départ que ces tests pouvaient être réalisés par des médecins généralistes ou dans des hôpitaux", a déclaré le gouverneur Jan Briers, qui reconnaît que le remboursement du ticket modérateur pose actuellement problème. "La détermination de la responsabilité peut prendre du temps, c'est pourquoi nous avons dès à présent demandé si les SPF Santé publique et Intérieur pouvaient rembourser les tickets modérateurs. Cela ne concerne pas de grosses sommes", a-t-il dit. Les personnes qui ont participé à l'enquête à grande échelle sur d'éventuels risques d'exposition, du SPF Santé publique et de l'Institut scientifique de Santé publique (ISP), ne doivent pas craindre de recevoir une facture, selon l'ISP. (Belga)

Nos partenaires