Accident d'avion à Gelbressée - Dix jeunes hommes et une jeune femme sont décédés

19/10/13 à 22:05 - Mise à jour à 22:05

Source: Le Vif

(Belga) Dix jeunes pères de famille, dont un agent de police de la zone de Namur, et une femme sont décédés dans l'accident d'avion survenu samedi après-midi à Gelbressée (Namur), ont annoncé samedi soir la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, le Premier ministre, Elio Di Rupo, le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, et le chef de corps de la police de Namur, le commissaire Pascal Ligot, lors d'un point presse vers 20h30 après avoir rencontré les familles des victimes à l'aérodrome de Temploux d'où a décollé l'avion des parachutistes, chevronnés pour la plupart.

Les victimes avaient toutes entre la vingtaine et la quarantaine. L'accident a eu lieu à l'occasion du baptême de l'air de la jeune femme, a indiqué le Premier ministre. "Ce qui est le plus terrible, c'est de voir des gens partir pour leur passion et des personnes désespérées qui viennent de perdre leurs proches", a remarqué Elio Di Rupo. Les circonstances de l'accident ne sont pas encore élucidées. La ministre de l'Intérieur n'a pas confirmé à l'heure actuelle que l'avion avait eu un accident en 2002. Un expert en aéronautique a été désigné. L'enquête menée par le juge d'instruction permettra de répondre à ces interrogations. L'identification des corps sera difficile et prendra du temps, a ajouté le Premier ministre. Une aile de l'avion se serait détachée en vol. L'avion est ensuite tombé en vrille. Il y a eu une explosion au sol suivie d'un incendie, a ajouté le Premier ministre. Les personnalités politiques ainsi que le Roi Philippe ont passé une demi-heure auprès des familles et des proches des victimes à qui ils ont témoigné tout leur soutien et leur émotion. "C'est une tragédie pour les familles et pour l'ensemble de la nation", a dit Maxime Prévot. "Nous ne sommes plus dans une phase de soins, mais dans une phase de deuil", a indiqué Joëlle Milquet. Ils ont tenu à souligner le travail efficace des services de secours, de la police et des pompiers. "Si les familles le souhaitent, une chapelle ardente sera organisée. Le maximum sera fait pour les épauler et les accompagner dans les jours et semaines qui viennent", a ajouté le bourgmestre, précisant qu'un call-center avait été ouvert pour les proches des victimes, le 081/33.77.77. Outre le Premier ministre et Mme Milquet, le ministre-président flamand Kris Peeters a présenté samedi ses condoléances aux proches de victimes par voie de communiqué, tout comme le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders et Ecolo Namur. (Belga)

Nos partenaires