Abus sexuels au sein de l'Église - Déjà 1,4 million d'euros versés aux victimes

26/02/14 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

Source: Le Vif

(Belga) Le Centre d'arbitrage en matière d'abus sexuels a versé quelque 1,4 million d'euros aux victimes de faits, prescrits, de pédophilie commis au sein de l'Église, selon des chiffres parus dans le rapport annuel présenté mercredi devant la commission de suivi "abus sexuels" de la Chambre.

Abus sexuels au sein de l'Église - Déjà 1,4 million d'euros versés aux victimes

Le Centre d'arbitrage a été fondé à la suite des événements survenus dans l'affaire impliquant le prélat Roger Vangheluwe, qui avait admis avoir abusé de sa nièce. Cette révélation avait provoqué un torrent de témoignages d'autres victimes, le plus souvent dans des affaires prescrites depuis longtemps. La commission d'arbitrage avait alors été mise sur pied afin de dédommager les victimes dans ce cas de figure. Les demandes devaient être introduites pour le 31 octobre 2012. A la fin de l'année passée, le centre avait réalisé 264 conciliations. Ce total approcherait 300 à l'heure actuelle. Quelques dizaines d'affaires ont été déclarées irrecevables. "A ce rythme, tous les dossiers (621, ndlr) pourraient être traités pour l'été 2015", a déclaré Paul Martens, président émérite de la Cour constitutionnelle. L'écrasante majorité des victimes sont des hommes, seule une cinquantaine d'affaires concernent des femmes. En moyenne, le dédommagement se chiffre à 5.000 euros. Le montant maximum de 25.000 euros n'a été versé qu'à une seule reprise. Aucune conciliation n'a pu être trouvée dans deux cas. Il peut par exemple s'agir de cas où la victime estime que le dédommagement proposé ne correspond pas aux faits. Dans des cas exceptionnels, qui doivent être approuvés à l'unanimité par les membres du Centre, un montant supérieur à 25.000 euros peut être versé. (Belga)

Nos partenaires