Abus pédophiles dans le monde: le Saint-Siège "non compétent"

04/12/13 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Source: Le Vif

(Belga) Le Saint-Siège s'est déclaré récemment "non compétent" pour les abus perpétrés par des "institutions particulières" de l'Eglise qui sont soumises aux législations nationales, en réponse à la commission de l'ONU pour les droits de l'enfant, a-t-on appris mercredi.

Abus pédophiles dans le monde: le Saint-Siège "non compétent"

Le Saint-Siège, a confirmé le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a répondu récemment aux questions qui lui avaient été adressées en juillet par la commission de Genève, en vue de la préparation de la réunion du 16 janvier lors de laquelle l'application par le Vatican de la convention pour les droits de l'Enfant doit être examiné spécifiquement. Depuis 1995, les abus sont notifiés à la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le Vatican a ordonné en mai 2011 aux évêques de dénoncer à la justice de leur pays les membres du clergé soupçonnés de pédophilie. Le père Lombardi, citant à titre d'exemple l'Irlande où les scandales ont été particulièrement nombreux dans les institutions de l'Eglise, a expliqué la position du Vatican, selon lequel la Commission "doit agir sur une base nationale" en faisant appliquer pour le clergé coupable ou soupçonné "les lois irlandaises" ou celles de n'importe quel autre Etat où les crimes ont lieu. "La compétence du Saint-Siège est au niveau du Saint-Siège" au regard de la mise en oeuvre de cette convention, "à laquelle il avait été un des premiers à adhérer", a rappelé le père jésuite. "Quand des institutions particulières des Eglises nationales sont impliquées, cela ne regarde pas la compétence du Saint-Siège, mais cela est du ressort des législations de ces pays", a-t-il poursuivi. Le père Lombardi a relevé que la position du Saint-Siège pourrait "faire l'objet d'approfondissements lors de la réunion du 16 janvier" à Genève. (Belga)

Nos partenaires