Abdou Diouf confirme sa "retraite totale" après son mandat à la Francophonie

14/04/14 à 17:45 - Mise à jour à 17:45

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, a confirmé lundi à Kinshasa qu'il prendrait une "retraite totale" à la fin de son mandat, en novembre prochain.

"Retraite totale! ", a répondu avec le sourire à la presse M. Diouf, 79 ans, interrogé sur ses projets après son mandat. "J'ai dit: je finis mon mandat, ma mission à la tête de la Francophonie et ma vie publique. Donc, retraite totale! ", a-t-il ajouté. L'ancien président sénégalais (1981-2000), arrivé dimanche soir dans la capitale congolaise, s'exprimait après un entretien avec le président congolais Joseph Kabila, avec qui il a notamment évoqué sa succession. M. Diouf achèvera en novembre son troisième mandat de quatre ans. Il avait annoncé qu'il ne briguerait pas un autre mandat lors du sommet de la Francophonie organisé en 2012 à Kinshasa. Il a souligné qu'il n'avait pas de favori" parmi les candidats prêts à le remplacer, et que "ce sont juste les chefs d'Etat de (l'OIF) qui pourront déterminer qui (lui) succèdera". Lundi soir, le président Kabila doit lui remettre une distinction pour l'ensemble de son oeuvre au sein de la Francophonie et "l'élan qu'il a donné à cette institution". M. Diouf doit repartir mardi soir après avoir rencontré des responsables du gouvernement et du parlement, selon une source à l'OIF. La République démocratique du Congo, premier pays francophone au monde, assure depuis 2012 la présidence du sommet de la Francophonie. Dans l'ex-colonie belge, l'OIF travaille essentiellement sur la promotion de la langue française, de la paix, la démocratie et les droits de l'Homme. Elle soutient également l'éducation et la coopération dans le cadre du développement durable et de la solidarité. Le 15e sommet de la Francophonie est prévu fin novembre à Dakar, capitale du Sénégal. (Belga)

Nos partenaires