Abdication - Le Roi avait "une grande empathie pour ce qui animait la population"

03/07/13 à 20:59 - Mise à jour à 20:59

Source: Le Vif

(Belga) Le Roi Albert II avait "une grande empathie pour ce qui animait la population" et a joué un rôle déterminant dans "la réforme en profondeur des institutions belges", a réagi l'ancien Premier ministre Yves Leterme à l'annonce de la prochaine abdication du Souverain.

Abdication - Le Roi avait "une grande empathie pour ce qui animait la population"

Le Roi n'aura eu de cesse, durant ses vingt ans de règne, d'accompagner ceux qui depuis les accords de la St-Michel, et l'approfondissement de l'État fédéral, veillaient à trouver l'équilibre entre le niveau fédéral et les Régions et Communautés, a dit Yves Leterme sur la VRT. Ce fut parfois difficile, a souligné le secrétaire général adjoint de l'OCDE. "Le Roi est aussi une personne avec des idées, mue par le sens du devoir, qui voit la Belgique dans un certain contexte et lui donne du contenu. Qu'après cela, on puisse percevoir une communication pas toujours très neutre me paraît fort normal, tant les moments se vivent parfois de façon très personnelle, avec une vision et une impulsion particulière", selon Yves Leterme. Ce dernier retient du discours d'abdication un certain nombre d'"éléments de continuité" et notamment le respect des institutions, l'entière confiance à son successeur et la bienveillance à l'égard de la population. (Belga)

Nos partenaires