Abdication du roi Juan Carlos - Le gouvernement approuve la loi permettant la mise en marche de la succession

03/06/14 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement espagnol a approuvé mardi, au lendemain de l'annonce de l'abdication du roi Juan Carlos, la loi permettant la mise en marche de la succession et de l'avènement du nouveau souverain, Felipe VI.

Abdication du roi Juan Carlos - Le gouvernement approuve la loi permettant la mise en marche de la succession

Une fois cette loi votée, dans les semaines à venir et selon une procédure d'urgence, par les deux chambres du Parlement, où les partis favorables à la monarchie sont largement majoritaires, l'abdication sera effective. Le futur roi pourra alors prêter serment devant les Cortes, le Parlement espagnol. Le texte approuvé mardi prend note de "l'abdication de Sa Majesté le roi Juan Carlos de Bourbon". Il est accompagné d'une déclaration de soutien à la monarchie et au roi, rappelant que "sans l'impulsion" qu'il a donnée, la transition démocratique qui a suivi la dictature franquiste "n'aurait tout simplement pas été possible". Agé de 76 ans, affaibli par des problèmes de santé et éclaboussé par des scandales, Juan Carlos, a annoncé lundi sa décision d'abdiquer, créant la surprise dans le pays. Monté sur le trône d'Espagne le 22 novembre 1975, deux jours après la mort de Francisco Franco qui avait fait de lui son dauphin, le roi a incarné la transition démocratique de l'Espagne, qui a suivi quarante ans de guerre et de dictature. Mais dans ce pays meurtri par la crise économique, où, qui plus est, le soutien à la monarchie est historiquement volatil, le débat s'est ouvert sur l'avenir de la Couronne. Lundi soir, des milliers d'Espagnols sont descendus dans la rue pour réclamer un référendum sur ce sujet. (Belga)

Nos partenaires