Abattage rituel - Laanan demande l'avis du CECLR sur le campagne publicitaire menée par GAIA

16/10/13 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan (PS), a annoncé mercredi avoir demandé l'avis du Centre pour l'égalité des chances et de lutte contre le racisme (CECLR) sur la campagne publicitaire menée actuellement sur les ondes radio par l'organisation de défense des animaux GAIA contre l'abattage rituel sans étourdissement.

Interrogée mercredi après-midi en plénière du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles par les députés Jean-François Istasse (PS) et Julie De Groote (cdH), Mme Laanan a dénoncé une forme d'"amalgame qui stigmatise les communautés musulmanes mais aussi juives qui pratiquent toutes deux l'abattage rituel". Devant les députés, la ministre a indiqué que d'éventuelles poursuites pouvaient éventuellement être envisagées contre l'annonceur au regard de différents textes réglementaires. Mais elle a dans l'immédiat décidé de réquérir préalablement l'avis du CECLR sur cette campagne publicitaire qui intervient en pleine célébration de l'Aïd, la fête du sacrifice menée chaque année par les musulmans. Tant M. Istasse que Mme De Groote ont fustigé mercredi la campagne de l'ONG, accusée de faire l'amalgame entre l'abattage des animaux et la Shoah et de stigmatiser la communauté musulmane. Devant les députés, Mme Laanan a d'ailleurs lu l'"avis de réserve" -non contraignant- rendu mercredi par le Jury d'éthique publicitaire (JEP) saisi d'une plainte. Selon le JEP, la campagne n'est pas de nature raciste, même si elle reconnaître qu'elle susceptible de heurter une partie de la population. "Un avis assez lisse, assez mou", a déploré Mme Laanan devant les députés. (Belga)

Nos partenaires