A New York, on continue à mourir du 11-Septembre

11/10/13 à 21:53 - Mise à jour à 21:53

Source: Le Vif

(Belga) La ville de New York a rendu hommage vendredi à cinq policiers morts de maladies contractées lors des opérations de secours des attentats du 11-Septembre il y a 12 ans.

En présence du maire Michael Bloomberg et du chef de la police Ray Kelly, le nom de ces policiers a été dévoilé sur le monument de granit célébrant à New York les policiers morts dans l'exercice de leurs fonctions. Ce monument est situé à Battery park, dans le sud de Manhattan, non loin du lieu des attentats du World Trade Center. Ces cinq policiers étaient âgés de 40 à 58 ans et sont morts entre juillet 2011 et juillet 2012, a précisé la mairie. "Nous avons à leur égard une immense dette de gratitude" a commenté lors de la cérémonie le chef de la police Ray Kelly. Les attentats du 11-Septembre ont fait à New York 2.753 morts. Quelque 65.000 personnes, dont plus de 50.000 membres des équipes de secours, ont ensuite contracté des maladies, notamment respiratoires et de la peau, et ont été prises en charge par un programme spécial, le World Trade Center Health program, qui dépend des CDC, l'organe fédéral de prévention et contrôle des maladies. En août dernier, 1.140 de ces personnes souffraient d'un cancer lié aux attentats, selon New York Daily news. (Belga)

Nos partenaires