A Moscou, on vote Navalny pour lancer un signal à Poutine

08/09/13 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Le Vif

(Belga) De nombreux Moscovites disaient dimanche vouloir lancer un signal au pouvoir russe en votant pour l'opposant Alexeï Navalny, qui brigue la mairie de la capitale face au candidat soutenu par le Kremlin, le maire sortant Sergueï Sobianine.

A Moscou, on vote Navalny pour lancer un signal à Poutine

L'enjeu dépasse de loin celui d'une simple élection locale pour le régime: lors de la dernière élection présidentielle en mars 2012, Moscou, peuplée de 12 millions d'habitants, n'avait accordé que 46,95% des voix à Vladimir Poutine, un score bien en-dessous de la moyenne nationale. L'opposant ne s'y est pas trompé en choisissant comme slogan de campagne: "Change la Russie, commence par Moscou". "J'aurais bien voté pour Sobianine, mais il est trop lié aux autorités... mon vote est plutôt un vote de protestation", dit ainsi Viktor, un retraité de 86 ans, ancien combattant de la Seconde guerre mondiale. Pour autant, nul ne se fait d'illusions sur l'issue du scrutin parmi les électeurs. Même si le charismatique blogueur a vu sa cote de popularité nettement grimper ces dernières semaines, pour atteindre selon les derniers sondages environ 20% des intentions de vote, il demeure loin derrière le maire sortant Sergueï Sobianine (58%-60%). Mais s'il obtient suffisamment de voix, "cela va forcer Poutine à tenir compte de cette nouvelle donne", explique Rostislav Tikhonov, un professeur de 70 ans qui s'est porté volontaire pour être observateur dans un des bureaux de la capitale. Propulsé en 2010 à la mairie de Moscou après le limogeage de Iouri Loujkov, M. Sobianine, un homme taciturne et peu loquace, a multiplié ces derniers mois les initiatives dans la capitale, lançant une multitude de chantiers destinés à faire de Moscou un endroit où il fait bon vivre. (Belga)

Nos partenaires