A Genève, deuxième jour de négociations de paix sur la Syrie

26/01/14 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Le Vif

(Belga) Les négociateurs du régime syrien et de l'opposition se retrouvent ce dimanche à Genève pour un second round de négociations, après être parvenus samedi à entrer dans le vif du sujet en discutant de l'envoi de convois humanitaires à Homs.

A Genève, deuxième jour de négociations de paix sur la Syrie

Les deux camps ennemis, réunis par le médiateur de l'ONU Lakhdar Brahimi au siège de l'ONU, doivent évoquer au cours de cette deuxième journée de négociations, le problèmes des milliers de prisonniers, disparus et civils enlevés en Syrie depuis que le mouvement de contestation de mars 2011 a tourné à la guerre civile sanglante. La veille, après une courte introduction le matin de l'émissaire de l'ONU et deux heures de discussions l'après-midi, Lakhdar Brahimi avait estimé qu'il s'agissait d'un "bon début", tout en reconnaissant: "nous n'avons pas obtenu beaucoup de résultats". "Nous avons discuté longuement de la situation à Homs et dans la vieille ville de Homs", a déclaré M. Brahimi. Et "nous espérons qu'au final, des convois d'aide, avec de la nourriture et des médicaments, seront autorisés à entrer dans la vieille ville", a-t-il ajouté. L'opposition a estimé que la demande faite à Damas d'autoriser des convois humanitaires constituait un "test" du sérieux du régime dans les négociations qui se déroulent à Genève jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Pour l'heure, les négociateurs sont certes assis face à face mais ne se parlent pas directement. Ils négocient par "Brahimi interposé". Les négociations auraient dû commencer vendredi, mais l'ONU et les Syriens avaient perdu 24 heures après le refus de l'opposition de s'asseoir à la même table que le régime tant que ce dernier n'aura pas accepté ce qui constitue une ligne rouge pour l'opposition et les Occidentaux: la reconnaissance par le régime du principe d'un "organe" de transition conformément au texte adopté en 2012 lors de la conférence de Genève I. (Belga)

Nos partenaires