660 PV pour les chauffeurs de taxis bruxellois en 2012

10/04/13 à 16:24 - Mise à jour à 16:24

Source: Le Vif

(Belga) L'an dernier, pas moins de 660 procès-verbaux ont été dressés à l'encontre de chauffeurs de taxis bruxellois. Dans la plupart des cas, les feuilles de route n'étaient pas remplies ou les véhicules n'étaient pas en ordre, selon Bruxelles Mobilité.

660 PV pour les chauffeurs de taxis bruxellois en 2012

Entre 2010 et 2012, le nombre de PV dressés par les contrôleurs de Bruxelles Mobilité a doublé, passant de 540 à 1.100. Cette hausse s'explique par l'augmentation des contrôles, selon l'administration régionale bruxelloise en charge du transport. "Une dizaine de contrôleurs rapportent les choses qui ne vont pas", explique la porte-parole Inge Paemen. "Leur tâche n'est pas seulement de contrôler les chauffeurs, mais aussi de leur rendre service. Sur les 1.100 PV distribués, seuls 660 ont été rédigés à l'encontre de chauffeurs de taxis. Les autres l'ont été contre des particuliers." Parmi les chauffeurs de taxis verbalisés, un quart roulait sans avoir rempli les feuilles de route nécessaires. Un cinquième n'avait pas un véhicule en ordre. Il s'agit dans ce cas de taxis sales ou endommagés, ou de véhicules qui ne sont pas de la bonne couleur (noire) ou qui ne sont pas munis de l'habillage adéquat, comme la bande à damier noir et jaune. Quinze pour cent ne disposaient pas sur eux de la preuve de qualification nécessaire, comme d'un permis de conduire. Les autres raisons qui peuvent donner lieu à une amende sont les franchises qui ne sont pas respectées ou les "pirates" qui viennent de la périphérie chercher des clients sur le territoire bruxellois. (Belga)

Nos partenaires