650.000 signatures pour réduire les droits des minorités en Croatie

06/12/13 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 650.000 Croates ont signé une pétition, à la demande d'anciens combattants de Vukovar, un nombre suffisant pour réclamer la convocation d'un référendum visant à réduire les droits des minorités, notamment des Serbes, ont annoncé vendredi les organisateurs.

650.000 signatures pour réduire les droits des minorités en Croatie

"Nous avons collecté 650.000 signatures", ce qui est suffisant pour réclamer l'organisation d'un référendum, a déclaré à l'AFP Dragutin Glasnovic, un représentant d'un groupe d'organisations, regroupant aussi des victimes de guerre et d'anciens réfugiés croates. Aux termes de cette initiative, une minorité pourra utiliser officiellement sa langue maternelle et son alphabet seulement dans les régions où elle représente au moins 50% de la population. La loi actuelle prévoit l'utilisation de la langue et de l'alphabet d'une minorité dans les localités où celle-ci représente un tiers de la population, ce qui est le cas pour les Serbes à Vukovar, où ils atteignent 35% des 28.000 habitants. Pour réclamer l'organisation d'un référendum, une initiative doit réunir les signatures d'au moins 10% de l'électorat, soit quelque 400.000 signatures. L'initiative vise surtout à empêcher l'utilisation de l'alphabet cyrillique à Vukovar, ville quasiment rasée par les forces serbes durant le conflit croato-serbe (1991-95). Les organisateurs comptent apporter officiellement mercredi les signatures au Parlement mais le gouvernement croate qui a adhéré en juillet à l'Union européenne a déjà prévenu qu'il allait empêcher l'organisation du référendum par une révision de la Constitution. "Tant que je suis Premier ministre, ce référendum ne passera pas", a récemment déclaré le Premier ministre croate Zoran Milanovic. (Belga)

Nos partenaires