592 années d'interdiction de stade infligées en 2013

18/01/14 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) D'après des chiffres de la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet dévoilés samedi dans les quotidiens de Sudpresse, 7.108 mois d'interdiction de stade ont été prononcés l'an dernier, soit 592 années, contre 5.984 mois (498 ans) en 2012.

592 années d'interdiction de stade infligées en 2013

Au total, 932 décisions ont été prises en 2013 après des incidents par les autorités compétentes. Il s'agissait soit d'une interdiction de stade, soit d'une amende, voire des deux sanctions. Actuellement, 536 supporters font l'objet d'une interdiction de stade, soit 50 de moins qu'en 2012. Mais la durée des sanctions a été plus lourde l'an dernier: 592 années d'interdiction. "Mais les chiffres sont un peu trompeurs", précise Jo Hanhecke, le directeur de la Cellule Football du SPF Intérieur, qui inflige la majorité de ces sanctions sur base de la Loi Football. "Dans les faits, les supporters d'Anderlecht représentent à eux seuls 125 ans d'interdiction, qui ont concerné 121 personnes. Cela montre la gravité des faits reprochés, souvent à des gens déjà connus pour des actes de violence." Au niveau des amendes, les chiffres repartent également à la hausse avec 346.325 euros récoltés en 2013, soit un peu plus de 18.000 euros supplémentaires en un an, selon Sudpresse. Ces amendes peuvent osciller entre 250 et 5.000 euros. (Belga)

Nos partenaires