4G à Bruxelles - La majorité bruxelloise se met d'accord sur les règles pour l'encadrer dans la capitale

12/07/13 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Le Vif

(Belga) D'ici janvier prochain, Bruxelles sera dotée de règles qui permettront le développement de la technologie 4G dans la capitale, ont annoncé, vendredi, la ministre bruxelloise de l'Environnement Evelyne Huytebroeck et le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. La norme de 3 Volts par mètre, de mise depuis 2007 pour les antennes GSM, sera maintenue mais elle s'appliquera par paquet technologique (2G, 3G, 4G). Son respect par endroit sera calculé en cumulant les ondes émises par les antennes des différents opérateurs.

Un groupe permanent d'experts scientifiques, de la santé, d'économistes et de techniciens sera chargé de suivre l'évolution de ce secteur en pleine mutation et de faire rapport chaque année pour les décideurs politiques régionaux. Un cadastre des lieux publics disponibles pour accueillir des antennes est en cours d'élaboration. Ce ne pourront être ni des écoles, ni des crèches ni des hôpitaux. Au stade actuel, on en a répertorié 140. Les opérateurs disposent actuellement d'une centaine d'emplacements. Il leur en faut, au total, 350. Le parlement bruxellois sera saisi à la rentrée d'une proposition d'ordonnance déposée par les chefs de groupe de la majorité (PS; Ecolo; cdH; Open Vld; CD&V; Groen) qui se sont accordés avec le gouvernement sur ce nouveau cadre. Le texte devrait être adopté à l'automne. D'après la ministre Huytebroeck, les arrêtés d'exécution devraient pouvoir être adoptés d'ici la fin de l'année, si bien que l'ensemble du dispositif pourra être appliqué dès 2014. (Belga)

Nos partenaires