40 ans après la scission, les collaborations entre l'UCL et la KUL sont "très fortes"

19/11/12 à 20:58 - Mise à jour à 20:58

Source: Le Vif

(Belga) L'Université catholique de Louvain (UCL) et la KU Leuven ont fêté lundi soir le quarantième anniversaire de la scission, en réfléchissant ensemble à leur avenir dans une perspective internationale. En présence de personnalités politiques comme Mark Eyskens, Louis Tobback, Philippe Maystadt ou encore Rudy Demotte, les recteurs Bruno Delvaux (UCL) et Mark Waer (KU Leuven) ont constaté que les collaborations entre les deux institutions étaient très fortes.

Celles-ci, vu leur histoire commune, se définissent d'ailleurs comme des universités soeurs. Il existe ainsi des "codiplomations" dans plusieurs filières, plus de 50% des étudiants qui fréquentent une des universités dans le cadre d'Erasmus Belgica viennent de l'autre institution, et chacune des universités est le partenaire numéro un de l'autre en matière de recherches scientifiques. Le recteur de la KU Leuven, Mark Waer, a remarqué que si l'on additionne les publications scientifiques des deux universités, elles prennent ensemble la dixième place mondiale, juste derrière les grandes universités américaines, dans les classements mondiaux. Les collaborations sont encore appelées à se multiplier dans l'avenir, les intervenants constatant qu'un esprit "Leuven - Louvain" existe parmi les étudiants, les enseignants et les chercheurs des deux universités. "La séparation, dans un monde en révolution permanente et dans un contexte de communauté scientifique planétaire, c'est un concept dépassé", a d'ailleurs constaté Mark Eyskens, qui était président du conseil d'administration de l'Université au moment de la scission. (ALB)

Nos partenaires