39 morts dans de nouvelles violences inter-religieuses au Nigeria

04/05/13 à 19:50 - Mise à jour à 19:50

Source: Le Vif

(Belga) Trente-neuf personnes ont été tuées et 30 gravement blessées dans des affrontements entre chrétiens et musulmans dans le centre du Nigeria, un pays régulièrement meurtri par des violences religieuses.

Les affrontements se sont produits vendredi dans la localité de Wukari, située à 200 kilomètres de Jalingo, capitale de l'Etat de Taraba. Les participants au cortège funèbre d'un chef traditionnel de l'ethnie Jukun, à majorité chrétienne, ont traversé un quartier musulman en criant des slogans que des musulmans ont jugé provocants, ont expliqué des habitants. "Jusqu'à présent notre bilan s'élève à 39 morts et 30 blessés graves", a déclaré samedi à l'AFP un porte-parole de la police, Joseph Kwaji. Un précédent bilan communiqué par un secouriste faisait état de 20 morts. Mais le bilan pourrait être plus élevé encore que celui de la police, selon des habitants. "32 maisons ont été détruites dans les violences", a ajouté le porte-parole de la police, précisant qu'un couvre-feu avait été décrété et que 40 suspects avaient été arrêtés. Le porte-parole du gouverneur de l'Etat, Kufas Sule, avait annoncé plus tôt la mise en place d'un "couvre-feu de 24 heures à Wukari, en attendant le retour au calme". De plus, des troupes supplémentaires ont été déployées dans la ville, a assuré le chef de l'Information de l'Etat de Taraba, Emmanuel Bello. Il s'agit, selon lui, de "s'assurer que la situation (sécuritaire), qui a été ramenée sous contrôle, soit renforcée". Ces violences se produisent deux semaines après un bain de sang dans la localité de Baga, dans le nord-est du pays, où l'armée a affronté des membres présumés du groupe islamiste radical Boko Haram, les combats faisant environ 200 morts. Le Nigeria, divisé entre un Nord à dominante musulmane et un Sud majoritairement chrétien, connaît régulièrement des violences inter-religieuses meurtrières, et le pays fait face en particulier à une insurrection de la secte Boko Haram, très active dans le nord et le centre du pays. (Belga)

Nos partenaires