31.000 enfants de moins de trois ans abandonnés dans les pays post-communistes

25/10/12 à 17:14 - Mise à jour à 17:14

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 31.000 enfants de moins de trois ans sont abandonnés aux soins de l'Etat dans les pays ex-communistes et leur nombre augmente avec la crise, a annoncé jeudi l'Unicef.

"Une tendance alarmante est observée depuis 2008 en raison de la crise économique mondiale (...) En général, le nombre d'enfants placés dans des institutions ou des familles d'accueil a tendance à augmenter", a annoncé Jean-Claude Legrand, conseiller de l'Unicef des pays de l'ex-bloc soviétique. Il a précisé que 31.000 enfants de moins de 3 ans sont placés dans des institutions dans les 20 pays issus de l'ex-bloc soviétique d'Europe centrale et orientale et d'Asie centrale. Une campagne de l'ONU lancée en juin 2011 visant à mettre fin au placement d'enfants âgés de moins de trois ans dans des institutions, en raison des dégâts particulièrement graves pour leur développement psychique, mental et physique. M. Legrand a précisé que la tendance à l'abandon était la plus prononcée dans des pays pauvres comme la Moldavie, le Kazakhstan et le Tadjikistan. C'est en Bulgarie (7,4 millions d'habitants) que le taux d'enfants abandonnés par habitants est le plus élevé: le nombre d'enfants de moins de trois ans laissés aux soins de l'Etat y est passé de 2.209 en 2010 à 2.509 en 2011, a indiqué Dani Koleva de l'ONG "National care for children". Plus d'un tiers des enfants placés dans les institutions ont un handicap, leur taux étant le plus élevé en Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, République Tchèque et Pologne, a-t-il détaillé. (PVO)

Nos partenaires