3.000ème décollage d'alerte pour un Sea King de la base de Coxyde

02/09/13 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Le Vif

(Belga) Un hélicoptère Sea King de la 40ème escadrille de Coxyde a effectué lundi matin le 3.000ème "scramble" (décollage d'alerte) depuis l'entrée en service de ces appareils en novembre 1976, a-t-on appris de sources militaires.

C'est l'hélicoptère immatriculé RS-02 qui a atteint ce cap lors d'un vol pour un transport urgent d'organe entre Courtrai et l'hôpital universitaire de Gand (UZ Gent), en l'absence d'appareil civil disponible, a indiqué le service de presse de la Défense, confirmant une information obtenue par l'agence BELGA. Les Sea King, la monture de la 40ème escadrille, spécialisée dans la recherche et le sauvetage (en anglais "Search and Rescue", SAR) 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, ont porté assistance à quelque 1.635 personnes en 37 ans de service. 80% de ces interventions ont eu lieu en mer du Nord et ont consisté à repêcher des naufragés, à évacuer des blessés ou des malades à bord de navires, à assister des sportifs en difficulté ou à rechercher des enfants disparus. Au dessus de la terre ferme, les interventions ont principalement eu lieu lors d'accidents aériens ou de transports de patients atteints de brûlures, a rappelé la Défense dans un communiqué. Parmi leurs principaux faits d'armes figurent le naufrage du ferry "Herald of Free Enterprise" le 6 mars devant le port de Zeebrugge, ou la collision entre le navire roulier "Baltic Ace" et le porte-conteneurs "Corvus J" le 5 décembre dernier. La 40ème escadrille ne dispose plus que de trois Sea King sur les cinq entrés en service en novembre 1976, deux de ces appareils ayant été retirés à bout de potentiel, l'un dès décembre 2008 et l'autre la semaine dernière. Ils doivent être remplacés à partir de l'an prochain par quatre hélicoptères de type NH90 en version navale (NFH), qui donneront aussi de nouvelles capacités aux deux frégates de la Marine. Le premier de ces NH90 est attendu en Belgique en novembre dans le meilleur des cas, début 2014 au pire, selon les spécialistes du dossier. (Belga)

Nos partenaires