2013: il y a urgence, avertit Demotte

18/01/13 à 15:53 - Mise à jour à 15:53

Source: Le Vif

(Belga) L'année 2013 sera capitale pour la Wallonie, a averti vendredi le ministre-président Rudy Demotte lors de la présentation de ses voeux de nouvel an aux forces vives.

2013: il y a urgence, avertit Demotte

"Il faut agir plus vite car l'urgence économique est là. Je crains que l'opinion publique soit en déphasage total par rapport aux risques que nous courons", a-t-il dit. M. Demotte a visé les effets de la crise économique combinés aux échéances institutionnelles qui attendent la Wallonie en 2022, quand les mécanismes de solidarité nationale seront éteints. Face à ce défi, il a appelé de ses voeux le développement d'une "politique extrêmement agressive" qui briserait certains tabous, notamment en matière d'enseignement. Il est plus que temps, estime-t-il, de mener une réflexion concrète sur les bassins d'enseignement et le regroupement des réseaux publics d'enseignement. "Je condamne avec les mots les plus fermes le conservatisme", a-t-il ajouté. Pour préparer le travail, le ministre-président avait lancé l'an passé, à la même occasion, sa dynamique Horizon 2022. Depuis lors, des experts académiques ont planché sur le sujet et identifié des axes d'action, quatre séances des parlements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été consacrées à la question et le dossier est retourné au gouvernement qui doit présenter un projet de programme au cours de ce trimestre. "Horizon 2022 n'est pas un machin de plus, une dynamique qui aurait simplement un rôle conceptuel mais la base des actions que nous devons mener. Une chose manque encore, c'est la mobilisation", a souligné M. Demotte. L'appel s'adresse au monde économique et social. M. Demotte prendra l'initiative de réunir les partenaires sociaux régionaux pour voir de quelle manière ils peuvent agir ensemble en vue de 2022. "Les termes de l'échange sont simples: la paix sociale contre la création d'emplois, la paix sociale contre la création de valeur", a-t-il expliqué. (BRUNO FAHY)

Nos partenaires