200 filles ninjas rassemblées à Tokyo

22/03/13 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 200 filles ninjas venues du monde entier se sont réunies à Tokyo vendredi pour une session spéciale de deux jours de formation au ninjustu, un art martial qui laisse loin derrière l'image du guerrier espion médiéval.

200 filles ninjas rassemblées à Tokyo

Originaires de 17 pays, des disciples du grand maître Masaaki Hatsumi, le fondateur de l'école Bujinkan, se sont réunis à Tokyo au Budokan, grand gymnase d'arts martiaux, afin d'élever leurs compétences d'auto-défense. Il est révolu le temps des combattants cagoulés du Japon féodal agissant avec des techniques secrètes. Les ninjas des temps modernes sont des gens ordinaires qui ont un emploi normal mais qui pratiquent ces techniques d'auto-défense dites "ninjutsu", mettant l'accent sur l'utilisation de l'équilibre et de l'espace pour amener les opposants à la soumission. L'image historique du ninja peut drainer de nombreuses personnes vers cette discipline, mais elles découvrent alors rapidement l'importance de la culture et de la philosophie derrière les techniques, explique Sheila Haddad, une instructrice américaine qui a aidé à organiser l'événement. "C'est une discipline attrayante pour les femmes, car elle ne repose ni sur le pouvoir ni sur la force", ajoute-t-elle. "Les techniques de ninjutsu m'aident à réaliser que la plus grande arme que je possède, c'est mon esprit et la capacité de voir tous les facteurs qui constituent une situation", affirme Doreen Montesclaros, 25 ans, soldat dans l'armée de Nouvelle-Zélande. (DEL)

Nos partenaires