1er mai - Patrick Moriau et l'espoir de la lutte

01/05/13 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Source: Le Vif

(Belga) Le député Patrick Moriau, affaibli par un cancer, a appelé mercredi les militants réunis pour le 1er mai à l'Université du travail de Charleroi, à "retrouver l'espoir du combat" qui seul permettra de vaincre le "capitalisme éhonté", cette "maladie qui est là".

1er mai - Patrick Moriau et l'espoir de la lutte

"Je vous remercie pour les nombreuses marques de soutien dans l'épreuve que je subis. J'ai pris conscience qu'il y aurait trop de monde à mon enterrement. J'ai donc décidé de ne pas y aller", a indiqué le président de la Fédération socialiste, la gorge nouée, gagné par l'émotion des applaudissements des quelque 500 militants qui s'étaient levés. Apparu le crâne dégarni, marqué par la chimiothérapie qui lui vaut un "nouveau look post-, post-, post-soixantehuitard", Patrick Moriau, qui lutte contre un cancer du poumon, s'est adressé à la "famille socialiste", celle qui a construit et préserve la Sécurité sociale, grâce à laquelle il ne se retrouve pas à "la rue" aujourd'hui. Or, ces acquis sont menacés par l'Europe libérale, a-t-il dit, appelant à une "Charte de Quaregnon" européenne, rassemblant les partis, les syndicats et les mutualités. Il faut "retrouver l'espoir du combat car quand on se bat on finit par gagner" car "la maladie est là, celle du capitalisme éhonté", a lancé Patrick Moriau concluant par un vibrant "à bientôt! ". (Belga)

Nos partenaires