1er mai - "La FGTB n'acceptera pas de manipulation frauduleuse du système d'indexation"

01/05/13 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Source: Le Vif

(Belga) La FGTB n'acceptera pas de manipulation frauduleuse du système d'indexation automatique des salaires et allocations sociales, a affirmé mercredi le secrétaire général de la Régionale bruxelloise de la FGTB, Philippe Vanmuylder, devant les militants socialistes de la capitale réunis à l'occasion de la Fête du Travail.

"L'heure n'est pas à la résignation. Partout, la droite est à l'offensive. La Commission européenne continue de nous imposer l'austérité et les patrons continuent de nous enfoncer. Nous sommes là pour protéger le dignité des travailleurs", a-t-il notamment dit avant d'énoncer les cinq combats du syndicat socialiste. En première place, il a cité la défense et la promotion de l'indexation automatique des salaires et des allocations sociales, "contre vents et marée" car il s'agit du "meilleur bouclier contre l'appauvrissement de la population". La FGTB se battra également pour conserver la liberté de négociation. "Avant de nous la confisquer pour six ans, le gouvernement a intérêt à bien réfléchir", a-t-il commenté. La lutte se poursuivra également contre la dégressivité des allocations de chômage qui demeure une catastrophe sociale, a-t-il prédit. Pour lui, avant de se voir sanctionner, les jeunes doivent se voir proposer un emploi de qualité. Les syndicats revendiquent toujours l'égalité ouvrier-employé, mais pas au prix d'un contrat dévalorisé pour tous comme le proposent les patrons, a-t-il ajouté. Enfin, la FGTB veut une fiscalité plus juste qu'aujourd'hui lorsque tous les citoyens "paient pour celui qui triche". Selon lui, 80pc des recettes fiscales sont payées par les travailleurs. Pour lui, le rétablissement des préoccupations sociales dans le cadre de la lutte contre la crise est toutefois à portée de main lorsque l'on observe l'évolution du discours de nombre de décideurs notamment européens à l'égard de l'impact de l'austérité sur l'économie. (Belga)

Nos partenaires