18% de réussite au second test d'orientation préalable aux études de médecine

09/09/13 à 12:49 - Mise à jour à 12:49

Source: Le Vif

(Belga) Le dernier des deux tests d'orientation indicatifs préalables aux études de médecine, organisé le 2 septembre en Fédération Wallonie-Bruxelles, a enregistré un taux de réussite de 18%, a annoncé lundi le conseil interuniversitaire de la Communauté française (CIUF).

Un total de 2.056 candidats s'étaient inscrits pour cette seconde épreuve, et 85% d'entre eux l'ont effectivement présentée. Selon les chiffres livrés par le CIUF lundi, seuls 18% de ceux-ci ont obtenu une note globale supérieure à 10 sur 20. La première épreuve, organisée le 3 juillet, avait, elle, été réussie par 26% des candidats. Un millier de personnes l'avaient alors présentée. Au total, ce sont donc quelque 3.000 candidats qui se sont inscrits à cette épreuve, obligatoire depuis cette année pour tout étudiant désireux d'entamer des études de médecine dans une université de la Fédération. Celle-ci consistait à une évaluation, par questionnaire à choix multiples (QCM), des connaissances dans différentes matières scientifiques (physique, biologie, chimie), les mathématiques, ainsi que la maîtrise du français et de l'anglais. C'est en français que les candidats ont le mieux réussi avec une note moyenne autour de 15 sur 20. En revanche, elle n'est que de 7,5 en moyenne en biologie et chimie, et même inférieure à 4 sur 20 en physique. "Les résultats globaux par matière montrent qu'il existe, pour nos étudiants et notre enseignement, une place pour des progrès substantiels", note pudiquement le CIUF dans son communiqué. (Belga)

Nos partenaires